Tag Archives: spot

Femmes, rhabillez les hommes !

14 Mai

Article à lire en écoutant : Lou Reed – Stupid Man

 
De manière général on adore voir la personne convoitée se déshabiller.

Malheureusement lors d’un ébat sexuel l’homme oublie souvent de prendre un préservatif ou d’en racheter et c’est à l’autre d’y penser.

Pourquoi l’homme oublie une chose aussi importante a du se demander TBWA, responsable de cette campagne pour AIDES.

Réponse « évidente » : Plus l’homme se déshabille, plus il devient stupide.

Je vous laisse découvrir le spot tv :



AIDES invite donc à rhabiller les hommes.

Ce spot est décalé et change du ton culpabilisateur, permettant une forte mémorisation du message.

Le fait de demander aux femmes de les rhabiller grâce au préservatif est intelligent, montrant que ce petit morceau de latex permet de redonner le QI qui manque aux hommes quand ils se sont trop déshabillés.

Il y a un côté ludique avec le sois-disant « test », le taux de QI de l’homme qui chute, tel une expérience scientifique, montré par les hôtesses de l’air qui semblent indiquer des sorties de secours.

Cette campagne cible directement les femmes qui doivent, contrairement aux hommes, penser à prendre des préservatifs au cas où l’homologue masculin l’oublierait. Il est dommage que la cible soit seulement féminine et non homosexuelle mais cela aurait pu faire une trop grande dispersion du message.

pub aides qi hommes

« L’avantage » est que les femmes pourront se rappeler le spot et le raconter à leur entourage en le comparant à des situations qu’elles ont déjà vécues ; comme l’homme imitant un animal. Ceci permet une forte viralité du message grâce au côté absurde de la virilité qu’il démontre.

Mais ce spot pourra refroidir certains hommes qui trouveront l’humour un peut trop poussé vers le ridicule. En effet le spot peut sembler un petit peu long pour un message aussi simple à comprendre, et donne une vision grotesque du sexe masculin.

  • Avez-vous aimé cette publicité ?
  • Pensez vous que le grotesque a été trop poussé ?
  • L’humour permet-il de mieux communiquer sur ce sujet grave ?

 

Source : Newsletter Llllitle

Par H.

Social Farting – Soyez à la mode du pet

18 Mar

Article à lire en écoutant : Arctic Monkeys – Cigarette Smoke

Le titre glamour de cet article vient de la dernière campagne de lutte contre le tabac du Ministère de la Santé d’Ontario (Canada).
L’auteur s’excuse d’avance du vocabulaire utilisé et des termes abordés, mais un pet reste un pet.

Dans ce spot à la fois comique et absurde nous voyons une jeune femme qui se laisse aller en soirée ou avec des amis.
Tout ce spot tient dans le parallèle entre le fumeur occasionnel et le péteur occasionnel qui nous est montré. Son but est de montrer du doigt la pratique courante du Fumeur Social, le fumeur qui fume de temps à autres pour, indirectement, s’intégrer socialement. En effet la jeune femme pète/fume uniquement en soirées, ou avec des inconnus, comme l’on pourrait proposer à un inconnu « On va se fumer une clope ? » elle  propose de partager un moment de pétarade à l’extérieur à un jeune homme.

social farting 2

Cette campagne est tournée comme un témoignage, entrecoupé d’illustration des propos de la jeune femme. Lors de sa confidence elle nous glisse « I won’t call myself a farter » (Je ne dirais pas que je suis une péteuse) rappelant les fumeurs occasionnels qui se justifient devant leurs proches en argumentant que non ils ne sont pas fumeurs non plus (sous entendant une insulte car on est dépendant) mais ils « en grillent une de temps en temps ». Ce qui accentue encore plus la soumission, non pas à la cigarette mais à la « pression sociale » d’être l’unique non fumeur d’une soirée.

Pour accentuer le côté grotesque de l’attitude de cette jeune femme, elle porte des tenues assez classiques et semble être la femme timide qui cherche à se dévergonder,  son comportement semble être étonnant pour les personnes invitées à la soirée, elles ne la verraient pas faire ça surtout en public.
Le spot finit par le sourire du protagoniste qui pense, socialement, bien faire et est appuyé par le message « Social smoker is as ridiculous as social farter ».
Montrant que l’idiotie n’est pas de fumer (si quand même) mais de fumer pour s’intégrer.

social farter

Ce spot est intéressant car il montre cette tendance souvent montrée de manière manichéenne ou un peu trop cliché (le jeune qui se laisse embrigader par ses amis etc.), mais le choix du pet peut se révéler un peu lourd à la fin. Choix pourtant judicieux car il reprend l’idée de l’air utilisé et de l’odeur de la cigarette qui peut gêner, mais nous ne nous entendrons pas sur tous les détails de ce types, signifiant que fumer est aussi stupide que de péter en public (l’un est accepté par la société alors que le second est très mal vu). Heureusement que le message de fin arrive à point nommé et que le personnage principale nous est montré comme une jeune femme gentille mais soucieuse de son apparence. Une reine de la soirée, ne cessant de péter aurait pu être vraiment lourd, là le choix psychologique/vestimentaire et de mise en scène permet de ne pas franchir la frontière.

  • Le choix du pet vous semble-t-il intéressant ?
  • Utiliser l’humour et non pas le choc peut-il faire mieux comprendre le message aux fumeurs ?

Source : le blog de W

Par H.

« Pour les fetes éclatez vous mais pas sur la route. »

8 Jan

Article à lire en écoutant : Salem – King Night

Pour le premier article de YBC en 2013 nous allons parler des fêtes de fin d’année (logique) !

Et oui les publicitaires se sont pas mal lâchés pour les fêtes, utilisant Snoop Dogg, la mère de famille un peu trop attentionnée (pub jugée sexiste), le cliché de la cougar, les supers pouvoirs, ou bien sûr le Père Noël. Mais au niveau de la prévention on n’a pas vraiment été gâtés.

On ne peut pas leur en vouloir, communiquer au moment des fêtes n’est pas évident, les gens ne veulent pas entendre parler de faire attention mais plutôt de profiter le plus possible dans cette période d’orgie gustative et de comptes bancaires vides.

Heureusement la Prévention Routière elle ne nous oublie pas !

Il y a un an la Sécurité Routière nous avait donné le spot « Electrochoc » axant sur l’importance de retenir un ami ayant trop bu.

La Prévention Routière est moins centrée sur le côté « sauver un ami » , mais est plus sur de la prevention pur, le spot est intitulé « Rentrer en vie » :

Le spot est en deux parties : Tout d’abord le côté festif, on voit les guirlandes d’un sapin avec la chanson Vive le vent à laquelle on n’échappe pas tous les ans.
Le caméra se rapproche de plus en plus des guirlandes sous la musique enjouée.
Puis au moment où la chanteuse finit « dans le grand sapin vert » le spot bascule et on se rend compte que le sapin est en réalité une forêt, et la guirlande une route éclairée de voitures, principalement des camions de pompiers/police. Un corps sur une civière est porté dans un camion.

Apparaît alors le message choc « Pour les fêtes éclatez vous mais pas sur la route ». C’est clair, simple, et la vidéo prend tout son sens.
Tout comme le spot le message est en deux temps : Faites la fête, mais faites attention en rentrant.

Cette campagne est assez réussite car on ne se doute par du tournant que va prendre le spot lorsqu’il commence. Il pourrait être pour un magasin ou une marque de services, mais le zoom nous plonge dans ce « sapin » et sans que l’on s’en rende compte on distingue ce que l’on ne devinait pas. Tout comme on voit la fête mais rarement l’accident venir.

Le twist de ce spot peut aussi faire référence à notre ressenti lors d’une soirée trop arrosée, elle commence dans l’euphorie et la joie et tout d’un coup, sans qu’on s’en aperçoive, on tombe dans un mauvais état d’ébriété. Comme le bad violent qui arrive après l’ingurgitation de drogue dure, qui n’est pas prévu et beaucoup plus intense que le sentiment de bien être éprouvé auparavant.

Le spot a été couplé avec une campagne radio et une affiche :

visuel-campagne2012-small

  • Cette campagne vous semble-t-elle bien menée ?
  • Et surtout, que pensez-vous de ce type de publicités durant les fêtes ?

J’espère en tout cas que votre réveillon s’est bien passé !

Sources : Stratégies Newsletter
Llllitl
Prévention routière

Par H.

Ceci n’est pas un article #1

24 Avr

Sur Young Be Careful nous nous efforçons de vous trouver des publicités qui parlent aux jeunes, ce qui inclu une sélection selon des critères bien particuliers.

Le spot qui suit n’est pas adressé aux jeunes, mais il est efficace et parle de prévention. Nous ne l’analyserons donc pas mais nous avons estimé que ce spot était intéressant et pouvait toujours vous apporter quelque chose, et si cela vous touche assez  pour signer le Manifeste des femmes pour une route plus sur, c’est encore mieux !

Bon visionnage, et surtout n’hésitez pas à donner votre avis !

Le lever du soleil par Heineken.

22 Déc

Article à lire en écoutant : There’ll come a time – John Butler Trio

 

Une marque de bière qui nous dit de faire attention à ne pas trop boire : Ironie ? On se fout de nous ? Ou on s’inquiète vraiment ?

Peu importe, chacun son avis, dans tous les cas la marque Hollandaise nous livre un spot clairement destiné à la jeunesse.

L’action se situe dans un boite de nuit, le club est rempli et le set est de Audrey Napoléon une DJ qui est en train de monter en flèche. La façon dont est filmée la vidéo rappelle clairement le clip choc de Prodigy Smack my bitch up par son côté brouillon mais à l’image nette tout en instaurant une certaine proximité pour la personne qui le visionne.

Le personnage principal (jeune et « beau ») ne boit qu’un seul shot avant de se restreindre à l’eau durant toute la soirée par sa propre volonté. Il adopte le comportement que l’on devrait tous adopter avec plaisir.

Après Prodigy ce sont les Black Eyed Peas que nous retrouvons, notre héros aide des personnes ayant trop bues comme dans le clip de The time (dirty bit)

Lui s’en sort toujours bien ayant peu consommé d’alcool, il rentre même accompagné de la belle DJ et assiste avec elle au lever du soleil. « Sunrise belongs to moderate drinkers » : Ceux qui ont trop bu ne peuvent assister à ce spectacle contrairement à ceux qui modèrent leur prise d’alcool, ceci explique le nom de la campagne Sunrise, qui est aussi le titre diffusé durant le spot (#mysunrise) et créé pour l’occasion par Audrey Napoléon.

De belles personnes, une boite de nuit, de la musique en vogue et en exclusivité, une happy end, et un message pas si moralisateur.

Ne vous inquiétez pas on n’oublie quand même pas le placement de produit des bouteilles de Heineken durant le spot, mais bon il n’est pas si présent que ça surtout au premier visionnage, la surprise se fait au dernier plan lorsque l’on découvre que le spot est à l’initiative de Heineken.

Buvez nos bières et faites la fête, mais surtout faites attention à vous. Why not ?

Qu’en pensez-vous ?

Source : Heineken

Par H.