Tag Archives: smartphone

Grand Prix Stratégies Feat. Herezie

13 Juin

Article à lire en écoutant : Téléphone – Lady Gaga

Stratégies … Stratégies ?

Pour les aficionados de la publicité Stratégies est LA référence (avec CB News ne l’oublions pas). Ce magazine hebdomadaire livre news, dossiers, et exclu sur le monde la publicité et de la création depuis son lancement par feu Christian Blachas (créateur de Culture Pub et de CB News).

En plus du magazine, Stratégies propose aussi des prix publicitaires, intitulés Grand Prix Stratégies, décernés aux meilleures créations de l’année qui ont été révélés hier soir.

Dans la section « Intérêt général, grandes causes », on retrouve à ex-aequo l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme et l’INPES, mais aussi Innocence en danger qui gagne une mention pour sa dernière campagne.

pub herezie prix stratégies

Cette campagne d’affichage déclinée dans la presse a été réalisée par l’agence Herezie.

Son but est de montrer le danger des téléphones portables considérés comme une potentielle menace pour les jeunes.

« Un prédateur sexuel peut se cacher dans le smartphone de votre enfant » déclare l’affiche ; s’adressant directement aux parents mais aussi aux enfants qui peuvent reconsidérer les différents échanges de communication qu’ils ont avec leur téléphone. En effet avec le déploiement des smartphones il est plus faciles pour les pédophiles de communiquer à n’importe quel moment, par le biais d’internet, avec des enfants. Les parents n’ayant alors aucun contrôle sur l’utilisation du téléphone de leurs enfants, c’est leur devoir de les prévenir du possible danger venant des autres adultes.

prix stratégies herezie

Cette campagne choc permet de comprendre en un seul coup d’oeil le propos. Ce qui est une grande réussite car il est rare d’intégrer le message dès le premier regard surtout en affichage et pour le sujet abordé.

C’est la première fois, à ma connaissance, que cette technique est utilisée. Si il avait été mis en scène un enfant avec l’ombre d’un adulte, ou une page internet, la personne voyant l’affiche aurait continué son chemin. Mais là l’image prend instantanément, nous voyons un enfant/adolescent dont nous ne connaissons pas le visage (il peut donc être notre fille, notre soeur, notre frère …) se faire faire peloter par un inconnu. Mais pas si inconnu que ça car il est question de son portable dont on n’aurait jamais soupçonné le côté dangereux.

Un grand bravo pour cette campagne qui mérite dignement sa mention.

Et vous qu’en pensez-vous ?

  • Avez-vous aimé cette campagne ?
  • Pensez-vous qu’elle méritait la mention donnée ?

Si vous souhaitez consulter les autres campagnes ayant gagné un prix ou une mention rendez-vous sur ce site : http://www.strategies.fr/grands-prix/256/grand-prix-strategies-de-la-publicite-2013/palmares/1/
Les grandes causes ne sont qu’à la page 7.

Source : Newsletter Stratégies

Par H.

Publicités

Sauver un ami.

21 Déc

Article à lire en écoutant : Fever (reprise) – Meiko

 

Communiquer sur la sécurité routière auprès des jeunes se révèle être de plus en plus dur pour le gouvernement Français.

Tout y est passé, les spots chocs, les spots gores, les spots émouvants, les spots troublants, les spots lacrymaux, les spots traumatisants, les spot endormants. Cette fois ci il n’est plus question d’adolescents se faisant réduire en un amas de ferraille ni de Karl Lagerfeld portant un gilet « moche », il est désormais question de pommes, de murs, et d’androids.

Vous avez compris, après avoir pu tuer un ami vous pourrez désormais Sauver un ami, en téléchargeant l’application sur votre smartphone.

Cette application est à l’initiative de la Sécurité routière avec Provima Mobile.

Comment ça marche ?

L’application est gratuite, son but est de vous aider à dissuader un(e) ami(e) ayant trop bu de prendre son véhicule.

Le dispositif est assez simple afin d’éviter une crainte de ne pas savoir l’utiliser, et surtout si vous aussi vous êtes un petit peu éméché : Vous ouvrez l’application, rentrez le nom de l’ami(e) en question, l’appli le retrouve dans votre téléphone et lui envoie 4 SMS à son nom ayant pour but de le freiner dans son envie de prendre la route. Les SMS sont gracieusement offerts par la Sécurité routière.

Quels types de SMS va-t-il recevoir ?

Des SMS simples ayant une touche d’humour et pouvant faire leur effets par la justesse de leur propos, par exemple : « Léa, j’te laisse conduire uniquement si tu arrives à diviser 76824 par 47 de tête. », « Monsieur et Madame Prendpatamobtébouré ont un fils ? Nico ! », « Marie, is t’sa ud lam à eril ec egassem, siudnoc sap (si t’as du mal à lire ce message, conduis pas). »

Vous pouvez même proposer des messages, les meilleurs seront enregistrés dans l’application.

Je vous laisse visionner le spot tv réalisé pour l’occasion, court, simple, pétillant, pas trop cliché, sympa. Bref, qui change !

Sources : Sécurité routière, gouvernement, App store.

Par H.