Tag Archives: racket

La solution… en parler !

9 Nov

La violence chez les jeunes n’a cessé d’accroître durant ces dernières décennies. En réponse à ce fléau, la région Ile-de-France lance une campagne de prévention afin de sensibiliser ses jeunes et ses habitants. Mise en place suite à des enquêtes menées auprès des jeunes, la communication sur le sujet a été redirigé dans un esprit plus percutant. Directeur de la communication de la région, Xavier Couran commente la campagne « L’image interpelle. Ce jeune est confronté à son propre cauchemar, la violence qu’il subit et qui l’enferme. Pour s’en sortir, une seule solution : appeler. »

Le visuel réalisé par l’agence Ailleurs représente un nuage de mots formant une ombre menaçant un jeune. La signification étant que ces violences paralysent leurs victimes qui n’osent plus réagir. Les sensations qui ressortent de ces affiches sont la domination, la solitude face à celle-ci et la noirceur de la situation. Les couleurs utilisées contribues à faire apparaître ces sentiments ainsi que la posture du jeune.

Un numéro vert, anonyme et gratuit,  à disposition de tous des professionnels (psychologues, juristes…) qui depuis six ans délivrent leurs conseils. Ainsi, les jeunes victimes expriment leur souffrance, trouvant en réponse un soutien moral. Un site web est aussi consacré au sujet : http://www.jeunesviolencesecoute.fr

La campagne de sensibilisation se décline dans la rue et les transports en commun à travers des affiches ou des affichettes dans les établissements scolaires, tribunaux, commissariats, CIDJ. Le cinéma participe aussi à la diffusion de ce message via un spot de 30 secondes dans 830 salles depuis octobre. Le web sensibilise les jeunes par les réseaux sociaux, les téléphones mobiles…

Ainsi, cette campagne pour la prévention des violences chez les jeunes en région Ile-de-France a pour atout d’interpeller. En effet, le visuel ne laisse pas indifférent et demande une certaine réflexion afin de percevoir le message évoqué. Cependant, la simplicité et la surabondance des mots dans l’ombre peuvent ne pas capter l’attention du jeune public, peut-être aurait-il fallut imager ce fléau par la mise en scène des centres d’intérêts de la jeunesse.

Par M.

Sources : Prévention jeunesse, Cap-com

Publicités