Tag Archives: appli

Sauver un ami.

21 Déc

Article à lire en écoutant : Fever (reprise) – Meiko

 

Communiquer sur la sécurité routière auprès des jeunes se révèle être de plus en plus dur pour le gouvernement Français.

Tout y est passé, les spots chocs, les spots gores, les spots émouvants, les spots troublants, les spots lacrymaux, les spots traumatisants, les spot endormants. Cette fois ci il n’est plus question d’adolescents se faisant réduire en un amas de ferraille ni de Karl Lagerfeld portant un gilet « moche », il est désormais question de pommes, de murs, et d’androids.

Vous avez compris, après avoir pu tuer un ami vous pourrez désormais Sauver un ami, en téléchargeant l’application sur votre smartphone.

Cette application est à l’initiative de la Sécurité routière avec Provima Mobile.

Comment ça marche ?

L’application est gratuite, son but est de vous aider à dissuader un(e) ami(e) ayant trop bu de prendre son véhicule.

Le dispositif est assez simple afin d’éviter une crainte de ne pas savoir l’utiliser, et surtout si vous aussi vous êtes un petit peu éméché : Vous ouvrez l’application, rentrez le nom de l’ami(e) en question, l’appli le retrouve dans votre téléphone et lui envoie 4 SMS à son nom ayant pour but de le freiner dans son envie de prendre la route. Les SMS sont gracieusement offerts par la Sécurité routière.

Quels types de SMS va-t-il recevoir ?

Des SMS simples ayant une touche d’humour et pouvant faire leur effets par la justesse de leur propos, par exemple : « Léa, j’te laisse conduire uniquement si tu arrives à diviser 76824 par 47 de tête. », « Monsieur et Madame Prendpatamobtébouré ont un fils ? Nico ! », « Marie, is t’sa ud lam à eril ec egassem, siudnoc sap (si t’as du mal à lire ce message, conduis pas). »

Vous pouvez même proposer des messages, les meilleurs seront enregistrés dans l’application.

Je vous laisse visionner le spot tv réalisé pour l’occasion, court, simple, pétillant, pas trop cliché, sympa. Bref, qui change !

Sources : Sécurité routière, gouvernement, App store.

Par H.

Publicités